« Citoyen, active-toi », voici le thème de ce deuxième week-end Ephata. Une trentaine de 17+ se sont réunis, dans la joie, pour mettre en pratique le thème de l’année : la citoyenneté.

Après avoir découvert, lors du premier week-end ce qu’est la citoyenneté, le temps était venu de l’appliquer. Pour cela, les animateurs ont proposé aux jeunes de s’impliquer activement en devenant les acteurs principaux de ce week-end, tant dans la participation que dans l’organisation. Il y a donc eu quatre ateliers…

Une partie des jeunes ont préparé le grand jeu du samedi après-midi, d’autres se sont chargés de la préparation de la messe, d’autres ont pris en charge la veillée du samedi soir et un dernier groupe s’est occupé de la préparation des repas avec notre superbe cuisinière, Annou… En bref, les jeunes étaient super motivés et ont créé de belles choses. Tous ces ateliers se sont déroulés dans la bonne humeur et la bonne volonté de tous. Leur imagination étant sans limites… on a bien ri !

Il est de coutume d’avoir un témoignage lors de chaque week-end, et celui-ci était de taille. En effet, samedi matin, nous avons rejoint les 14-16 pour écouter l’histoire de Fouad, jeune palestinien qui a vécu en Syrie jusqu’à 19 ans, âge auquel il a été contraint de fuir son pays en raison de conflits avec le régime de Bachir El Hassad. Il nous a raconté tout son parcours, de sa fuite à son installation en Belgique. Un parcours très difficile, en passant par quelques mois en prison ou encore des voyages très dangereux dans des camions… Aujourd’hui, il travaille avec Jéjé à la Croix-Rouge au Centre pour réfugiés à Arlon. Il est installé à Bastogne et il va bientôt se marier avec une Belge. Les jeunes ont été fortement touchés par son parcours et beaucoup ont discuté avec lui tout au long de la journée, car Fouad a eu la gentillesse de la passer avec nous, à jouer, rire, manger et échanger durant les carrefours.

En bref, les jeunes ont été de réels citoyens durant ce week-end. Dotés de responsabilités, ils ont su mettre en place des activités qui conviennent à tous, et cela en très peu de temps… ne sont-ils pas géniaux ces jeunes ?

Oh, faut-il préciser qu’il s’agissait du week-end de la Saint Valentin ? Non, je ne pense pas, car l’Amour de Dieu et l’amour entre chacun de nous sont présents à chaque instant de notre vie.

shares