En ce jour de congé, grasse matinée: réveil à 7h50 et petit déjeuner copieux (5 sortes de pain,
Kellogs, bacon, omelette, jus d’orange, etc.) Après avoir bien mangé, nous avons découvert le
thème de la journée : On nait (est) tous pareils, on a tous des orteils… Direk’ après, nous
avons lessivé nos habits sales avec de la saale musique ! Après cela, nous étions lessivés !
Pique-nique 3 étoiles à midi ! Ensuite, petite siesta pendant 30 minutes puis temps libre;
grand match de foot entre le FC Würsburg et les “pets-licants” (3-2 pour le FCW et un pénalty
raté pour les pets-licants).

En fin d’après-midi, nous avons visité en nous promenant dans la magnifique ville de Würsburg,
très chaleureuse grâce au soleil. Pour finir, nous avons pu faire un temps désert dans un petit
parc à côté de l’endroit où nous logeons. Nous avons aussi symboliquement reçu les vêtements
de noce de notre séjour : les superbes T-shirt du camps !

Cordialement,

Réniz 1 (Victor) et Réniz 2 (Samuel).

 

 

 

Messages de vos jeunes

“Voici bientôt une semaine au camp Ephata et je me plais toujours autant. J’ai fait la rencontre de
nombreuses personnes très sympathiques et débrouillardes, j’aurai également appris à faire une
lessive à la main (pas bien compliqué) et à vivre en groupe”.
Marc.

“Salut la famille (Victor, maman, etc.), je me plais super bien au camps, je rencontre des personnes
incroyables qui sont super sympa. J’espere que Victor s’est bien amusé à son camps à Bouillon et
je me réjouis de vous revoir à Pragues pour les vacances. Ciao.”
Adrien.

“Bien le bonjour à toute la famille, vous n’avez pas demandé de nouvelles (bande d’inquiets !), et en
voila ! Le camps se passe super bien, je rencontre pleins de super personnes et je me plais bien ici.
Sportivement parlant, tout roule (haha), à part quelques petites douleurs au genou qui donne droit
à des massages :), mais rien de bien méchant. Vous aurez tous les détails à mon retour, à bientôt.”
Jeremy.

“Hello les gens ! Malgré l’inconnu du mouvement Ephata au début du camps, je me suis bien vite
rassuré en sentant la solidarité et l’esprit du groupe. Cet esprit me donne de la force et de la
bonne humeur pour rouler quelques centaines de kilomètres à vélo. En une semaine, j’ai sympathisé
avec beaucoup de monde, même si j’ai du mal avec les prénoms 😉 Bye. ”
Le petit Maury.

shares